Tous les chemins mènent à Kob

21 août 2014

Et vous, vous êtes arrivés comment?

Avant de me retrouver une fois encore dépassée par la quantité de recherches cocasses que j'accumule j'ai décidé de déjà faire un petit article "Qu'est ce qui vous amène?" avec la cinquantaine de captures d'écran que j'ai faites les mois passés.

Je vous invite donc à partager avec moi ces petits moments d'imcompréhensions et de rigolade que j'ai régulièrement l'occasion d'experimenter en regardant mes stats.

1
On commence avec... un pervers! Que c'est étrange.

3
Attend. Quoi?

4
Ça va? Tu veux pas que je le porte pour toi aussi tant qu'à faire?

5
Dans la catégorie questions que vous ne vous étiez jamais posées en voilà une qui se pose là.

6
Je sais qu'il n'est jamais trop tôt pour apprendre, mais quand même.

7
Tien, c'est cadeau.

La Sainte Patate by Eily (WTC)
Crédit : Eily

8
Pour heu, non. Finalement ne dis rien de plus.

9
50 questions tag queue? 50 questions tag cul?

10
Après Ian, Mika? Vous êtes des... dégoûtants. A moins que ce ne soit une critique virulente de sa personne?  Je dois reconnaître qu'il a perdu de sa superbe depuis qu'il joue les jurés avec les trois autres hasbeen, mais de là à aller jusque là quand même.

11
Il m'arrive aussi de me poser la question mais la vraie, l'unique question reste : Comment le savais-tu?

12
Tu sais ce qu'elle te dit l'autre?
Qu'elle ignore complètement ce qu'il y a pages 56-57.

13
Hmmmm, mououi, mououi, mououi... Mais non.

14
Je devrais penser à me reconvertir vous croyez?

15
Et t'es tombé chez moi? Ça me va droit au coeur!

16
Le menaces ça marche mieux quand on les termine. Enfin, je dis ça je dis rien, hein.

2
Et sinon?

17
A moins de tomber sur ton propre blog il y a peu de chance que tu ne trouves ce que tu cherches.

18
Heu, ben merci hein.

19
Je ne porte jamais de robe, joue encore.

20
Tant mieux pour toi p'tit loup, tant mieux pour toi.

21
C'est  marrant, vu le niveau de la recherche je me serais attendue à ce que sexe soit le seul mot bien orthographié, comme quoi.

22
Va falloir revoir le chapitre compliments. Essaie encore.

23
J'ai la tête de quelqu'un qui sait ça? Bon, vu comme les petites vieilles se retournent en serrant leur sac contre elles quand je m'approche, peut-être oui. Néanmoins non.

24
La pince à linge? La fessée? L'humiliation publique en milieu fermé quand même parce que bon? Rester menotté à poils toute la journée avec les yeux bandés?
Je ne devrais peut-être pas donner autant d'idées, je sens que ça va encore me suivre un moment...

25
J'ai envie de dire que si on ne peut pas s'en servir à 85 ans quand le peut-on? *

26
Le porter? L'enlever? S'en servir de bandage sur une brune idiote qui a pris un coup sur la tête?  Un bâillon?

27
Je suis pas sur que je doive le prendre bien, ça.

28
J'espère que la magie existe, franchement, mais si c'est pour s'en servir pour des cas aussi ridicules il vaudrait peut-être mieux que ce ne soit pas le cas finalement.

29
Voilà, suffisait de demander bordel de cul. (Houses of Parliament au cas ou...)

carte londres

30
Ingrédients :
Quelques mètres de soie
Une aiguille (ou mieux, une machine à coudre)
Un pantalon à customiser
Deux triangles de jeans venant d'un autre pantalon
....
Oui, enfin bon, c'est chiant de faire ça sous forme de recette, va voir mon vieux tuto plutôt. T'apprendras pas à préparer un pantalon pat d'eph mais t'apprendras quand même à en faire un.

31

48
Mais lavez les, bande de porcs!

32
Heu, oui? C'est la taille de Mika, de Fidel Castro, d'Olivier Minne, de Gary Cooper et de Louis II de Bavière, entre autre. Mais encore?

33
Et si tu téléchargeais plutôt le Petit Larousse?

34
Essaye avec Matoine, parole d'initié.

35
Juste quand il est fâché.

36
C'est limite ça, sérieux.

37
Heuu... What?

38
Me demande ce qu'il aura de plus qu'un autre. Oh! L'emplacement du trou peut-être?

39
Je n'ai aucune idée de qui il s'agit, je vais pas pouvoir t'aider.

40
Nan. C'est clap clip clap! On en a déjà parlé en plus.

41
Là je crois que oui. Mais sincèrement, ça change quoi?

42
Non, c'est les cons qui font pitié, et il n'est pas nécessaire d'être gay pour ça.

43
Je crois que tu devoir payer un sacré supplément pour ça!

44
Il était certes rose mais nullement gay le monstre que j'ai offert à Zab. Enfin, pas que je sache.

45
Oui bon je sais, les dégoûts et les fétichismes ça ne se discute pas. Mais quand même.

46
On commence comme ça, puis on devient un vrai connard psychopathe.

47

Hein? Ah oui, la fête de la musique peut-être?

49
Oups tarte ta gueule

50
Autant je visualise facilement comment faire un cornet de frites avec la tout Eiffel, autant je trouve ça carrément plus compliqué avec Big Ben. A moins que...

Tour Eiffel + Big Ben³ = Cornet de frites

Ah ouais, quand même!

51
Ah heu non, pas ici. Mais je suis sympa, tiens, pour compenser.

by rodria
Crédit : Rodria

52
Ça c'était avant de voir le film, j'ignorais qu'un des singes s'appellait Koba. Maintenant je trouve cette requête moins bizarre. Comme quoi suffirait de toutes les remettre dans leur contexte pour qu'elles arrêtent d'être si étranges et drôle. Donc on va éviter hein.

55
Je sais qu'il cherchait probablement un truc comme ça :

scar

Mais je ne peux pas m'empecher de plutôt voir un truc comme ça :

Male Mermaid by Delaronde
Crédit : Delaronde

54
Ca ressemble à quoi déjà un hippocampe terrestre?

53
Non mais là c'est même pas limite, c'est illégal et pas drôle.


 

Ah merde, j'aurais voulu terminer sur une note moins grave, ça plombe un peu ce genre de truc à la fin d'un article.
Enfin, comme vous le voyez ça nous fait encore une belle brochette de vainqueurs, je les adore (enfin, pas tous cela dit).
Je commence à en avoir quelques uns de sympa sur Harcèlement aussi mais nettement moins forcément vu ma vitesse de mise à jour là bas.

Pour le prochain article vous voulez quoi du coup? Du blabla? Un coup de gueule? Des photos? Mes cheveux totalement vert cette fois? Du WTJ? La suite de l'histoire de Casey?
Oui, j'ai pas mal d'articles en suspend, faudrait vraiment que je trouve la motivation de les écrire.

 

Oh, et d'ailleurs, article validé pour le P52 du 22 au 28 mai : Entre nous. Je remonte mon retard. Bientôt je serais à jour...

 

*Ceci est un avis qui n'a rien de médical! Allez voir un foutu médecin pour ces questions là plutôt que d'interroger Google!


19 août 2014

Mon nouveau déo ourson fait main (et vegan)

Hier j'ai reçu ma première commande Aroma-zone! Je suis trop contente, ça faisait des mois que j’hésitais à la passer!

J'ai acheté plusieurs trucs pour faire deux-trois recettes pompées de ci de là, je vous les montrerais dans un prochain article si ça vous intéresse mais là je veux vous parler de mon tout premier produit cosmétique réalisé avec mes petites mimines grosses patounes, un déodorant.

Pourquoi un déodorant? Pour plusieurs raisons, la première c'est que j'étais vraiment amoureuse d'aromarant de Lush. Quand ils ont arrêtés de le commercialisé j'en aurais bien pleurer (bon ok c'est pas tout à fait exact, en réalité j'aurais plus vite été jusqu'à les maudire sur plusieurs générations... Ce que je n'ai bien sur pas fait, pas même en pensées, non non.) J'avais bien tenté aromaco par la suite mais j'ai vraiment  moins accroché. Aromarant avait une odeur vraiment unique et "sauvage" pour un déo, du point de vue de mon appendice nasale aromaco ne lui arrivait pas à la cheville.
Enfin bon, depuis quelques mois, ayant usé tout mes stocks, j'étais repassée du coté allu de la force avec des déo basiques aux odeurs fruitées qu'on trouve dans les supermarchés. Jouant à l'autruche débile je n'avais même pas regardé les ingrédients parce que je savais que si je le faisais je n'y toucherais plus... Puis, il y a une poignée de semaines, en ayant assez d'avoir honte à chaque fois que je me badigeonnais les dessous de bras de son contenu rosé, j'ai finalement jeté un œil au contenu de mon flacon.
...
...

Et il s'est avéré que cette espèce de saloperie contenait de l'huile de castor. De l'huile de castor, putain! Non content d'être mauvais pour la santé à cause de l’aluminium et des autres saletés qu'il contenait ce stick m’annonçait sans sourciller qu'il contenait des résidus de cadavre!
Après m'être franchement bien énervée sur le fabricant, sur la société qui laisse faire ça sans y trouver quoi que ce soit à redire mais plus encore sur moi, qui avais été trop fainéante pour lire quatre misérables lignes avant de taper cette merde dans mon caddie, je suis partie à la recherche de recettes pas trop compliquées pour faire moi même un déo inspiré d'aromarant.
Autant vous le dire tout de suite j'ai fais chou blanc.
Par contre je suis tombée sur le blog d'Antigone XXI qui propose de centaines de recettes (bouffe et cosmeto) supers intéressantes (et vegan!) dont une recette de déo à faire en 5 minutes chrono.
Très intéressée j'étais alors.

2014-08-19 (35)

J'ai donc acheté ce qu'il me manquait, de l'arrow-root, de la cire de candelila, des huiles essentielles, un mini fouet cro meugnon... Enfin presque tout quoi, et aujourd'hui j'ai enfin pu tester la fameuse recette qui ne faisait envie depuis des semaines.
Bon alors, j'ai utilisé un moue en silicone que j'avais déjà, je peux donc dés maintenant me caresser les aisselles avec un ourson tout mignon,  garantit sans huile d'ourson.

J'ai juste divisé toutes les quantités par deux parce qu'il ne me restait que 30gr de bicarbonate de soude, ai fait dans l'à peu prés, n'ayant pas de balance de précision et ai remplacé l'HE de lavande par de la bourrache, mais le résultat me convient presque à 100%. La prochaine fois je mettrais juste un chouilla plus de cire histoire que ça fonde un peu moins dans les mains mais bon, ça mis à part ce déo semble vraiment bien, l'odeur est un peu particulière mais c'est juste le temps de s'y habituer, personnellement je ne trouve pas ça dérangeant (en même temps je vous rappelle que j'étais fan d'aromarant qui avait quand même une odeur très imposante et pas ordinaire du tout, hein).

Enfin bon, si vous avez ce qu'il faut à la maison je ne peux que vous conseiller d'essayer au moins une fois, ne serait ce que pour essayer d'arrêter de vous barbouiller la peau des produits toxiques contenus dans les déo "de base", aussi parce que, d’expérience, je sais que les pains de déo durent carrément plus longtemps que les roll-on ou les vapo. Et puis ça prend vraiment 5 minutes à réaliser, pour une fois que prendre soin de soi ne demande ni de gros moyens ni des heures de temps libre ce serait dommage de ne pas en profiter. 

Cet article compte pour la semaine du 24 au 30 avril du P52 avec le thème fondu.

P52

Et pour le défi Pinterest (pour lequel je ne suis presque pas en retard...)

Posté par kobaitchi à 23:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

11 août 2014

Chanson du lundi - Steam Powered Giraffe - I'll rust with you

Comme nous sommes (à nouveau) lundi je vais encore une fois tenter de vous imposer ma musique pendant 3 minutes.

Le groupe de cette semaine est Steam Powered Giraffe. Un autre groupe de steampunk donc.

spg1

Les membres en deux mots (source : wiki):

  • The Spine (David Michael Bennett) est un robot d'avant garde "dieselpunk" avec une colonne vertébrale en alliage de titane et des manières humaines très convaincantes. Sa peau est argentée, et il porte un borsalino noir ainsi qu'une cravate rouge. Il joue de la guitare, de la basse, de la mandoline et du clavier.
  • Rabbit (Bunny Bennett) est un androïde cuivré "rouages" présentant des dysfonctionnements, portant un chapeau de cocher, avec des lunettes steampunk calées dessus, et une tunique noire avec des touches de rouge. Il joue au melodica et à l'accordéon.
  • Hatchworth (Sam Luke) est un robot art déco, fait à partir d'une gazinière, présenté le 1er octobre 2012. Il était un des premiers robots créés par le colonel P. A. Walter, mais a été rangé dans un placard à cause d'une fuite sur son réservoir. Quand The Jon a quitté le groupe, Hatchwoth fut libéré et rénové pour devenir musicien.
  • Michael Philip Reed est connu comme étant "L'homme orchestre" ("One Man Band"); sa contribution est de faire les chœurs et jouer à la guitare, au banjo, à la basse, au piano et éventuellement à la batterie.
  • Steve Negrete est l'ingénieur son dédié au groupe.
  • Matt Smith est le tout dernier membre arrivé. Il remplace Sam luke à la batterie, le poste étant vide depuis l'apparition d'Hatchworth.
  • The Jon (Jon Sprague - ex-membre) était un robot art déco doré, des 4 membres originaux. Il arborait une chemise noire, un pantalon à rayures, ainsi que des bretelles rouges. Il était célèbre pour ses gamineries et fut rénové dans les années 90 avec du Crystal Pepsi. Il est dit que les bretelles rouges qu'il portait étaient les mêmes que celles mentionnées dans la chanson "The Suspender Man", bien qu'il ne fut pas le personnage de la chanson. Jon Sprague a quitté le groupe en 2012, suite à des obligations et travaille comme artiste depuis à San Diego, Californie.
  • Upgrade (Erin Burke - ex-membre) était un robot argenté et rose, des 4 fondateurs du groupe. Elle portait une robe noire et une casquette et était connue pour avoir un comportement très "fille", avec toutefois, des pointes de garçon manqué. Elle rêvait en permanence de ses futurs plans pour devenir une princesse, ou un tank flottant. Erin Burke a quitté le groupe en 2011 pour des divergences créatives.

 

Contrairement au dernier groupe celui ci est plus connu et une page Wiki en français lui est dédiée, je vous invite donc à la consulter si vous voulez en savoir plus. 

Comme pour le dernier lundi musical j'ai choisis un titre qui n'est absolument pas représentatif de leur répertoire, celui ci faisant presque autant rockabilly que steampunk, mais c'est mon coup de coeur du moment. Je vous invite donc chaudement à aller écouter les autres titres.

Leur site
Leur page Facebook
Leur Twitter
Leur chaine Youtube
The Cavalcadium (Fan site officiel avec plus d'infos sur leur fause bio, forum, etc)

 

spglogogrundge

08 août 2014

Selfless Portrait - Échanges de dessins entre dessinateurs civilisés

Pour continuer sur le thème du dessin j'avais envie de vous parler d'un site pour lequel j'ai déjà brièvement fait de la pub sur fakebook il y quelques temps.

Selfless Portrait! 

Selfless Portrait - Dans l'ordre : Dinho - Steven - Markinhos - Izabela - Karolinne - Giovana - Nels - Maique - Yuri
Dans l'ordre, dessins de : Dinho - Steven - Markinhos - Izabela - Karolinne - Giovana - Nels - Maique - Yuri.
Retrouvez les dans les premiers résultats en classant les dessins par popularité dans la galerie.

Le principe de ce site est simple et génial à la fois, vous vous connectez grâce à votre compte fakebook, vous uploadez une de vos photos de vous, ou de quelqu'un d'autre si vous voulez plutôt un dessin de cette personne, au fond ce n'est pas important, tout ce qu'il faut c'est que la photo soit parmi vos photos de profil. D'ailleurs c'est la chose qui m'a le plus dérangée et m'a forcée à ajouter des photos de moi sur fb, chose dont je n'avais pas franchement envie, elles se sont donc toutes retrouvées en super privé (moi uniquement) dans les secondes qui ont suivit leur téléchargement.
[Mode je raconte ma vie OFF]

portraits (5)

Une fois cette étape franchie vous recevez la photo d'un autre membre et vous avez 48h pour en faire un (beau) dessin.

Honnêtement, je dois avouer que mes premiers étaient catastrophiques... Je n'avais plus dessiné depuis des années et ça se ressentait très fort. Mais bon, après 5-6* portraits un peu (voir très) ratés j'ai commencé à retrouver plus ou moins la main, ouf!

portraits (2)
Si les traits s'améliorent la colo c'est toujours pas ça hein...

Une fois que vous aurez scanné ou photographié votre dessin et que vous l'aurez ajouté au site votre photo sera ajoutée à celles qui attendent d'être dessinées et, avec un peu de chance, vous recevrez quelques semaines plus tard un superbe dessin signé par un internaute au talent démesuré. Si vous n'en avez pas par contre vous vous retrouverez avec un dessin pas top top, mais c'est le jeu, et plus vous dessinerez plus vous aurez de chance que votre photo soit envoyée à quelqu'un de doué (et plus vous vous améliorez aussi).

portraits (1)
Tout ceux de cette page n'ont pas été fait pour SP en fait, mais c'est pas grave.

Le problème principal de ce site je dirais que c'est le fait qu'il n'est absolument pas modéré (ou s'il l'est c'est de façon hyper cachée) et qu'une poignée de connards se contentent de pomper des dessins à droite à gauche, voir ne font même pas cet effort et téléchargent carrément une photo d'eux même au lieu d'un dessin de l'autre personne, voir un personnage archiconnu ou un photoshopage dégeu...
J'ai d'ailleurs ajouté "contacter les admins à ce sujet" à ma liste de choses à faire ce mois ci (tiens, je ne vous ai pas encore parlé de ça non plus. Ça viendra peut-être). Le site n'étant pas excessivement populaire (j’entends par là qu'il atteint 10 à 30 nouveaux dessins par jour, rarement d'avantage) la modération ne devrait prendre qu'une petite demi heure par jour, voir moins, y doit bien y avoir moyen d'arranger ça.

portraits (4)

Alors, il y a des dessineux (même apprentis) qui se sentent inspirés par ce site, par ce concept? Je peux espérer y recevoir votre photo un de ces quatre?

Si vous voulez voir mes dessins accompagnés de leur modèles photos je vous conseille d'aller faire un petit tour sur mon profil, parce que je ne posterais pas les photos ici.


* Je suis tellement désolée pour ces gens là!!

Cet article m'aide lui aussi à remplumer mon P52 pour la semaine du 27 mars au 2 avril avec le thème "Il était un petit...".
Petit carré, petit dessin, petit portrait, petit bonhomme,... Ce ne sont pas les possibilités qui manquent ;)

P52

 

07 août 2014

My Green Girl [le retour du P52 et du Wreck This Journal]

Je vous parlais il y a une poignée de mois du Wreck this Journal, et depuis... silence radio!
Pourtant je suis toujours aussi enthousiaste au sujet de ce bouquin qu'au premier jour (enfin presque, il y a quand même quelques pages que je trouve assez nulles, mais soit) et donc je vais tenter de vous montrer au cours des prochaines semaines les pages que j'ai déjà remplies (oui je sais, j'ai déjà dit ça par le passé...).

WTJ - piece of hair by Kobaitchi (3)

En plus je devrais pouvoir me débrouiller pour les faire entrer dans de vieux thèmes du P52... Non, j'ai toujours pas renoncé à ça non plus...

Et je vais commencer par le dernier réalisé, la page "Créez un dessin en utilisant une (ou plusieurs) mèches de vos cheveux".
J'avais coupé quelques mèches rouges avant de les teinter, en prévision, mais finalement j'en ai coupé d'autres, parce que vert c'est quand même la classe (et un peu parce que j'ai oublié ou j'ai mis les rouges aussi).

WTJ - piece of hair by Kobaitchi (2)

J'ai donc fait un dessin très simple, je l'ai coloré trèèèès peu et j'ai assemblé et collé les fameuses mèches devant une redif de la saison 6 de Castle.

Ce n'est pas la première fois que je m'essaie à ce genre de truc (pas vrai Lilie?) mais ce coup ci le résultat est bien plus convainquant! Même s'il est loin d'être parfait, faut pas croire que je me jette autant de fleurs hein.

Je recommencerais peut-être probablement quand j'aurais évolué en dessin. En attendant je m'entrainerais juste en dessinant les cheveux normalement, pas en les collant. Ne serait-ce que pour ne pas me retrouver chauve aux bout d'une dizaines d'essais (in)fructueux.

WTJ - piece of hair by Kobaitchi (4)

Et vous, vous avez déjà fait un truc comme ça? Et ceux qui avait été séduits par le WTJ, vous vous êtes laissé tenter depuis?

WTJ - piece of hair by Kobaitchi (1)

Aussi, comme je disais, j'encode ce billet dans la semaine du 5 au 11 juin du P52 avec le thème : Taches. Pour les adorables taches de rousseurs de ma green girl donc. J'avais d'ailleurs peur que ça n'aille pas avec les cheveux vert (je pensais que ça aurait été mieux avec les cheveux rouge/cuivré) mais en fait j'adore. Je trouve que ça va hyper bien ensemble!

P52



04 août 2014

Vente Privée du 4 au 9 aout - Grosses promos sur les anciennes collections.

Je pense qu'il est très peu probable que vous ne soyez ni abonnés à la newletter ni membre de la page fakebook mais au cas où ce serait le cas je vous informe qu'une vente privée (les soldes après les soldes quoi) a lieu jusque samedi sur Fakebook.

Pour y accéder c'est par ici.

Logiquement la page est accessible même au non membre, donc si c'est votre cas et que vous souhaitez commander quand même un petit message via la page contacter l'auteur avec la description de ce que vous voulez et c'est dans la poche.
En plus j'offre un cadeau pour chaque commande, profitez en.

vp49

29 juillet 2014

La Riché Directions - La colo végan qui fit de moi une directioner...

Bon, je crois que je vous fait languir depuis assez longtemps et qu'il est grand temps de vous parler de mes cheveux de petits poneys comme l'a très justement souligné Flo.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 4

Alors, cette fois je tenais vraiment à utiliser une coloration aussi végan que possible, ne serait-ce que pour être un peu logique et honnête envers mes valeurs.
Exit donc à tout jamais pour moi les colorations pétrochimiques qui, si elles piquent les yeux des petits humains, ont fait bien pire aux animaux sur lesquels elles ont été testées avant ça.
A ce sujet je vous conseille d'ailleurs la vidéo de sensibilisation de Lush (pas d'animaux torturés dans cette vidéo, juste une femme, volontaire, et courageuse) qui, même si elle n'est pas une marque aussi clean pour la peau que je le pensais, est quand même bien au dessus des autres en matière de protection animale. Et qui reste malgré tout meilleure pour la peau que les saloperies que l'on peut trouver en grande surface, même (surtout...) que les marques excessivement chères, oui oui.

La Riché Directions Alpine Green et Turquoise

Enfin bon, je m'égare, parce qu'ici c'est de Directions de la marque La Riché que je veux parler.
Cette marque est non testée sur les animaux et ne comporte aucun produit d'origine animale dans sa composition. Elle n'est par contre que semi permanente ce qui devrait vous obliger à refaire vos colos tout les 1 à 3 mois (période généralement donnée par les utilisatrices dont j'ai trouvé les témoignages en ligne. Perso ça ne fait que 20 jours que j'ai testé pour la première fois, je n'ai pas assez de recul pour en dire beaucoup plus). Mais bon, si vous êtes du genre à soigner vos colos et à vous occuper des repousses dés qu'elles apparaissent (le contraire de moi en somme...) vous devez déjà être habituée à un tel rythme je pense.

Là où cette marque devient vraiment intéressante (pour ceux qui ne seraient pas déjà convaincus rien qu’après avoir entendu le mot végan) c'est dans l’immense choix de couleurs qu'elles propose! Rien que pour me décider sur la couleur que je voulais j'ai mis 48h, mon seul désir étant "autre chose que du rouge". Et après avoir regardé des milliers de photos de filles aux cheveux trop canon j'ai opté, cette fois, pour du vert alpin et du turquoise.

La Riché Directions palette - nuancier

Quand je les ai reçu ma première réaction a été "Haan, ça sent trop bon!" Oui, ça sent trop bon, de la colo... Pas d'émanation qui font pleurer, pas l’inquiétude du "J’espère que mes cheveux vont pas décider aujourd’hui qu'ils sont allergique au produit et tous tomber..." Rien qu'un sniffage en règle et l'envie d'essayer immédiatement.

Au niveau texture je dirais qu'on a un peu l'impression d'être face à un pot de gouache mais hyper pigmenté et qui sent un peu le slime mais en mieux.

La Riché Directions Turquoise

Je vous montre quand même de quoi je suis partie au niveau couleur. Un rouge bien bien bien délavé devenu roux et, surtout, des repousses immenses et hyper foncées.
Je me doutais que ça ne prendrait pas sur les repousses sans passer par une décoloration mais j'avais envie d'essayer tout de suite. Puis ne serait-ce que pour voir ce que ça donnait effectivement sans décolo ça valait le coup d'essayer.

Les deux mèches vertes c'est le test allergie fait une heure avant.

Le soir même le résultat semble mitigé mais je sais pas expérience que les couleurs ne se révèlent vraiment que le lendemain. J'ignore si ça ne fait ça que sur moi ou si c'est répandu comme truc mais j'ai remarqué ça presque à chaque colo que j'ai faite. Sauf peut-être la toute première.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 1

Alors, au départ j'ai fait l’entièreté de la tête en vert alpin et les pointes, là où c'était le plus délavé, en turquoise. Sauf que c'était encore trop foncé pour ce dernier, et puis bleu + résidu d'orange forcément...
Ça ne se voit pas hyper bien mais si le vert à bien pris le turquoise, lui, pas trop, rendant mes pointes d'avantage brunes que bleues.

Aussi, le roux-cuivré se voir nettement moins en vrai! C'est moins brun que la partie haute mais ce n'est pas aussi étrange que ce que l'on voit sur la photo.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 1

J'ai donc refait une seconde coloration deux jours plus tard sur la partie que j'avais initialement faite en turquoise histoire d'unifier un peu le tout et là c'est passé beaucoup mieux.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 4

Malgré les deux colos en 3 jours mes cheveux n'ont pas vraiment trinqué. Ils sont, bien sur, toujours abimés par tout ce qu'ils ont subit l'an passé mais je n'ai pas ressentit que cette colo leur avait fait d'avantage de tort, c'est vraiment surprenant.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 4

Le défaut principal de ce produit d'après tout les avis que j'en ai lu est qu'il dégorge énormément, même après plusieurs jours. Je m'attendais donc au pire, j'ai dormis avec un essuie (une serviette éponge quoi, pour les non belges) sur mon oreiller, j'ai évité de porter mes t-shirts préférés pendant les premiers jours de peur de les abimer pour toujours, j'ai même un peu stressé quand je me suis retrouvée sous la pluie deux ou trois jours après... Mais en fait je n'ai eu pratiquement aucun problème de ce coté là! C'est vrai que la première fois qu'on se lave les cheveux l'eau est bien verte/bleue et qu'encore maintenant la mousse le devient aussi mais c'est tout.
Enfin non, pas tout à fait. Je me touche très souvent les cheveux.  Je les enroule autour d'un index ou sur eux mêmes quand je m'ennuie, je les remet en place, je les attache, je les détache, je les passe derrière les écouteurs, puis devant... Enfin, je les touche dix mille fois par jour et c'est vrai que pendant quatre à cinq jours j'ai eu une sale teinte verdâtre sur les ongles. Mais après ce laps de temps (et le premier shampoing peut-être? Pas sur. J'ai pas fais de rapprochement sur le coup mais maintenant je me le demande) ça s'est arrêté.
La prochaine fois je crois que je mettrais simplement une base sur mes ongles avant même de faire la colo et si la base verdit je l’enlève et j'en remet une nouvelle couche tout bêtement.

Les ongles un peu vert les premiers jours, seul désagrément pour moi

Quelques détails qui ont peut-être leur importance (le non dégorgement viendrait-il d'un de ces points?):

  • Je ne sèche jamais mes cheveux aux sèches-cheveux (y a comme une répétition ici ou c'est moi?) Je les laisse sécher à l'air après les avoir essorés avec un essuie. Oui, même en hiver. Le sèche-cheveux les rend juste hyper électrostatique et j'ai l'impression d'être en permanence à la maison de la science ce qui est très chiant.
  • Je les rince à l'eau froide après les avoir lavés (ou ici colorés, mais après chaque lavage aussi).
  • C'est hyper rare que je les lave plus d'une fois par semaine. Les accros au shampouinage vont crier à l’hérésie mais ils sont déjà bien bousillés par plus de 10 ans de colo super fréquentes et je ne vois pas l’intérêt de les abimer d'avantage avec des shampoings trop réguliers. Je pense même à m'essayer au no-poo un de ces quatre.

La Riché Directions Alpine Green - Jour 10

Alors bon, en aout je vais tacher de me dégoter une décoloration végan aussi et je testerais le turquoise dans de meilleures conditions.
Puis à l'avenir je me laisserais certainement tenter par les autres couleurs, il y en a tellement qui me font envie. J'essaierais même de faire un article pour chacune (mais moins complet que celui ci hein).

Pour ceux/celles qui seraient intéressé(e)s j'ai acheté mes pots ici.
Vous en trouverez aussi dans certaines boutiques, comme L'indien par exemple, mais carrément plus cher.
Aussi j'ai investit dans deux pinceaux de colo et j’admets que c'est bien plus simple à appliquer comme ça qu'à la brosse à dents ou aux doigts. Vous en trouverez en ligne ou (dans mon cas deux fois moins chers) dans un magasin de coiffure. Ça fait plusieurs années que beaucoup sont ouverts aussi aux particuliers (c'est peut-être le cas depuis toujours chez vous en fait pour ce que j'en sais, mais chez moi, il y a neuf-dix ans, c'était pas franchement évident).

Et pour terminer en beauté un petit sondage!
Sieu K a enfin accepté que je lui teigne les cheveux! Ça ne fait que 5 ou 6 ans que je lui en parle... J'avais peur qu'il ne se décide qu'après avoir passé 30 ans. Enfin, la question est quelle couleur? Pour un mec, pour lui en particulier (même si vous ne l'avez jamais vu...)?
On pensait à quelque chose de foncé, peut-être midnight blue ou plum, éventuellement probablement en mèches. Vous avez d'autres idées?

La Riché Directions Alpine Green - Jour 11 et ils sont toujours pareil au jour 20

Finalement, après une vingtaine de jours je ne trouve pas que la couleur soit moins profonde, en fait je trouve même que chaque lavage la révèle un peu plus. C'est pas logique, je sais.

Aussi je me pose une question... Maintenant que me voilà séduite par cette marque, suis-je devenue une directioner?
Oups...

Pour plus d'infos sur les photos pensez aux légendes en passant dessus ;)

24 juin 2014

L'homme-ombre

Je n'abandonne pas l'histoire de Casey mais cette nuit j'ai fais un rêve que j'avais vraiment envie de vous raconter. Cette fois, plus que les autres encore, j'ai brodé autour parce que c'était vraiment très flou, mais malgré tout ça me semblait suffisamment intéressant pour être raconté. Par contre il n'y aura jamais de suite, parce qu'au fond ce n'était jamais qu'un rêve hein.


 

Depuis plusieurs semaines du bétail et des serviteurs disparaissent chaque nuit. Personne ne voit rien, n'entend rien, aucun indice n'est laissé, aucune trace de sang, aucune poignée de cheveux arrachée dans aucune bagarre, aucun bruit, aucun chien qui aboie. Il n'y a que moi, moi qui ressent une présence hostile, comme si je traversais un nuage de fumée glacée, presque chaque nuit. Je sens qu'il vient pour moi, je l'entends qui m'appelle et qui m'invite à le suivre dans la nuit noire, dans la forêt sombre. Je ne l'ai jamais vu, personne ne l'a jamais vu, mais je le sais grand, maigre, habillé d'une cape ou d'un long manteau noir. Ses yeux sont perçants, son nez aquilin, il peut tuer sans suer, il possède un pouvoir jamais vu. Il me fait peur, me terrifie.
Toutes les nuits je me réveille en nage, je sais qu'il me cherche, qu'il arpente les rues, les écuries, le quartier des serviteurs en me cherchant. Il n'est encore jamais entré au château, j'en suis sure, mais la nuit dernière je l'ai senti se tenir devant la porte. C'était une nuit froide et il formait de petits nuages en respirant. Des petits nuages qui se sont heurtés à la lourde porte de bois derrière laquelle les gardes jouaient aux cartes. Son souffle a pénétré le bois et en est ressorti de l'autre coté. Il a senti ma présence comme j'ai senti la sienne et aujourd'hui il entrera et beaucoup de gens périront en tentant de l'en empêcher. A moins que personne ne s'en aperçoive et qu'il me trouve sans rencontrer la moindre resistance.
Et qu'il m'emporte avec lui.

Dans mon dos mes poils se hérissent, il ne m'aura pas, je le trouverais avant qu'il me trouve et je le tuerais. Je remonte la capuche de ma cape sur ma tête, enfouissant mon visage dans l'ombre et me mets à courir le long des bâtisses où dorment les serviteurs du roi, les serviteurs de mon géniteur.
Leur quartier est si sale en comparaison du palais mais du sol s’élève l'odeur de la pluie et elle est si forte qu'elle couvre toutes les autres. Je lui en reconnaissante. Je cours un peu puis m'arrête dans l'ombre d'un bâtiment, j'observe la rue vide et ne me remet en marche qu'une fois certaine qu'elle ne recèle aucun danger. J'avance ainsi plusieurs minutes durant sans croiser âme qui vive, les récentes disparitions terrifient les villageois qui se calfeutrent désormais chez eux à la nuit tombée. Mais malgré cela et les rondes effectuées par les gardes il manque quelqu'un à l'appel chaque matin, comme si ces gens et animaux s'était dissous au contact même de l'air.

Alors que je passe en trottinant devant l'enclos des cochons-loups j’aperçois six jeunes et leur mère allongés dehors. Ça m'énerve, pourquoi ne sont-ils pas rentrés? Ils constituent des proies de choix pour l'homme-ombre à rester là comme ça. Alors je m’efforce de faire du bruit, j"agite les bras, je grogne, je tache d’inquiéter la mère pour qu'elle rentre ses petits, mais tout ce que j'obtiens c'est de l'agiter. Elle s’approche de moi et me grogne dessus à travers la clôture. Elle saute d'un coté puis de l'autre, elle remue et me conseille clairement de rester à distance de sa progéniture, mais elle même s'en occupe à peine. Quand enfin, après de longues minutes, elle se calme et prend un des chiots dans sa gueule pour le rentrer j'ai l'impression que nous avons fait assez de bruit pour réveiller tout le village, en supposant que les villageois terrorisés soient encore en mesure de s'endormir, pourtant il n'y a toujours personne dans les environs. Je voudrais rester et m'assurer qu'elle les rentre tous mais je n'ai déjà que trop trainé et j'ai peur de voir débarquer les gardes. Je me faufile donc jusqu'aux écuries et attends. Un bruit, une impression, n'importe quoi.
Mais c'est le calme plat et au lever du jour il ne s'est rien passé, pas de bruit, pas de cris, pas de murmure ni même le moindre froissement d'air. Et surtout, pas de réveil en sursaut.
Je me faufile jusqu'au château sans me faire repérer. C'est plus simple que je ne l'avais crains. En passant devant la chambre de mes parents j'entends qu'elle est la scène d'une animation inhabituelle et, en tendant l'oreille, je comprends que mon oncle et ma tante ont résolut l'énigme gravée sur le coffre en bois que des serviteurs ont sortit des douves le matin de la première disparition et qu'ils pressent ma mère de l'ouvrir grâce à leur fantastique découverte. Mais il ne contient rien ce coffre, j'ai résolu l’énigme il y a 15 jours déjà et j'ai pu m'en rendre compte par moi même quand je l'ai ouvert, à l'abri des regards indiscrets. Rien, ni poussière ni eau, alors qu'il était encore immergé quelques heures avant. Pas même une inscription. Rien. Ils vont être bien déçu en s'en apercevant.

Plus tard dans la journée j'apprendrais que pour la première fois depuis deux semaines aucune disparition n'était à déplorer mais, fait étrange, qu'un jeune cochon-loup avait été retrouvé seul dans un box au matin, dans l'écurie où j'avais passé la nuit.


 

Et pour illustrer ça un défi de Sieu K sur le thème Supers Héros inutiles.
Personnellement je me ferais bien un poster de Supersil!

Procrastinator - Hésitatorman - Supersil par Vittaya C.

14 juin 2014

Chanson du (pas) lundi : The Cog is Dead - Savior of the Skies

Il y a longtemps qu'on ne s'est plus fait un petit lundi musical hein?
Oui bon, je sais, on est pas lundi. Mais j'avais pas envie d'attendre pour vous faire découvrir ce groupe sur lequel je suis tombée par hasard, qui est relativement peu connu par ici et auquel j'ai pas mal accroché. Un groupe pour lequel je n'ai d'ailleurs trouvé aucune information en français. Alors, une fois n'est pas coutume, je vais tacher de vous faire un article aussi complet que possible.

The Cog is Dead

The Cog is Dead

Les membres :
Capitaine John Sprocket (John Mondelli) : Chant - guitare - clavier - ukulélé - banjo - accordéon - Kazoo - etc
Renate Goodwin (Renate Eights) : Batterie - percutions
Bradley Harington III (Bradley Whalen) : Basse - chœurs

La véritable histoire :
The Cog is Dead fut formé fin 2006 par John Mondelli. Ils choisirent le nom, The Cog is Dead, après avoir lu ces mots aléatoirement sur une page de la pièce de théâtre "The Real Thing" de Tom Stoppard.

L'histoire un peu moins authentique mais plus sympa à écouter :
Sur leur site on apprend qu'en 1893 John Sprocket était un horloger passionné par son métier de Grimsby en Angleterre. Il aimait surtout les engrenages, rouages et dents de toutes ses horloges et montres. Si bien que quand apparurent un concurrent du nom d'Hamilton et sa découverte permettant de faire fonctionner les montres et horloges d'une façon ne requérant pas l'usage d'engrenages, il sombra dans une profonde dépression.
Heureusement après quelques semaines à pleurer sur la mort des rouages (the dead of the cogs - Cogs is Dead... Vous suivez?) il reçu la visite d'une amie qui allait lui apporter une aide très précieuse.

Cette amie, Renate Goodwin, n'était autre que la meilleure mécanicienne de la ville. De plus elle se fournissait exclusivement chez Sprocket, affirmant que les meilleures pièces d'horlogerie du monde se trouvait chez lui. Tu m’étonnes qu'il la considérait comme une bonne amie.
Quoi qu'il en soit M. John lui dévoila à l'occasion de cette visite l’existence nouvelle des montres digitales et, de ce fait, la raison de son mal être.
C'est là que, plutôt que de se laisser aller, elle aussi, au désespoir la jolie dame lui proposa une chose assez, comment dire, excentrique. Elle proposa à son ami de construire une machine à voyager dans le temps et d'aller jeter un œil dans le futur pour voir l'impact qu'aurait cette nouvelle invention dans le monde. La nouvelle invention étant bien entendu toujours la montre digitale et nullement la machine à voyager dans le temps, ça c'est plutôt commun on est d'accord.

Évidement l'horloger fut emballé par l'idée, qui ne l'aurait pas été aussi hein, et ils se mirent au travail, mettant à profit leur longue expérience en mécanique et horlogerie pour construire une fabuleuse machine à remonter le temps. Et, enfin, il purent prendre la route et voguer vers le futur sur leur machine à remonter le temps volante. Et oui, en plus elle vole. Vous êtes jaloux hein?!

A peine étaient-ils partit que des bruits suspects se firent entendre dans un baril emporté sur le vaisseau. Après une rapide investigation ils découvrirent un passager clandestin. Un jeune homme en quête d'aventure et plutôt intéressé à l'idée de voyager dans le temps à bord d'un bateau. Encore une fois, qui ne le serait pas bordel de crotte?

Enfin, le capitaine Sprocket décida qu'il n'était pas une menace et lui offrit le poste de navigateur chronographe, rien que ça. En même temps l'équipage était plutôt mince avant son arrivée (après aussi me direz vous) ça laissait quand même supposer qu'il restait quelques bonnes places à prendre. Enfin, c'est ainsi que Bradley Harington III intégra l'équipage du vaisseau et qu'il partirent tout trois à la découverte du 21eme siècle. Même si, à mon humble avis, c'est pas forcément le plus intéressant.
Hélas, ce qu'ils y découvrirent les consterna profondément. L'horloge digitale était présente en abondance dans ce siècle, si bien qu'ils décidèrent que leur mission serait de rendre à l'horloge mécanique la place dorée qu'elle occupait au 19eme siècle.

Et maintenant ils parcourent le monde dans leur machine volante (enfin, surtout l'Amérique. J'aimerais bien les voir en Belgique moi pourtant), diffusant leur message par la musique. Peut-être qu'un jour les masses se rendront compte de l'horrible tragédie qui s'est déroulée quand Hamilton imposa son invention digitale à travers le monde. Quand l'engrenage est mort.

The Cog is Dead

 Bon, par contre, comme j'ai trouvé assez peu d'infos sur eux contre pas beaucoup plus de photos je ne sais pas si Renate fait toujours partie du groupe. Sur beaucoup de photos (et même dans ce clip) il y a trois voir quatre hommes et plus de filles du tout, mais sur leur site officiel elle y est toujours donc je ne sais pas trop quoi en penser...

 

Ça mis à part, et malgré un léger, très léger, sarcasme dans ma traduction de leur histoire j'aime beaucoup leur boulot et j'espère vraiment les voir un jour de ce coté de l'Atlantique.
Le morceau que je vous propose est mon préféré, Savior of the Skies. Par contre il n'est pas forcément représentatif du reste de leur répertoire donc n'hesitez pas à fouiller un peu plus en profondeur pour découvrir leur univers.

 Leur site
Leur page Facebook
Leur Twitter
Leur chaine Youtube
Leur Tumblr

Et dites moi ce que vous en avez pensé aussi.

 

28 mai 2014

Et sinon, tu fais quoi dans la vie à part faire pousser des patates dans le métro? Ou l'histoire d'un défi à la con 4

La salle de bain, comme l'avait qualifiée l'homme, se composait de huit cabines de douche, cinq toilettes séparées par des cloisons et autant de lavabos. Des casiers couraient sur le mur face aux cabines alors que trois bancs à la peinture écaillée les séparaient de ces dernières.
La "salle de bain" n'était autre qu'un ancien vestiaire.

Casey tourna le verrou et se déshabilla en prenant soin de ne pas trop élancer ses muscles endoloris. 
En passant ainsi, nue, devant un miroir en pied collé au mur elle y jeta un œil et fut interpellée par ce qu'elle y découvrit. Elle qui se trouvait naguère un peu trop potelée n'était maintenant plus qu'une silhouette décharnée et osseuse. Pas réellement squelettique car pas mal musclée par les nombreux exercices qui composaient maintenant sa vie mais bien plus mince qu'elle ne l'avait jamais été. Ses seins avaient pratiquement disparus et ses hanches ressemblaient à celles d'un homme, droites et sèches, absolument pas féminines. Elle remarqua aussi à quel point elle se tenait voutée, elle voulu se redresser mais son dos l'élança brutalement si bien qu'elle n'insista pas.
Néanmoins tout cela n'aurait pas encore été trop grave mais, bien qu'elle ai passé l'avant midi à panser ses blessures, elle s'étonna de n'avoir pas remarqué à quel point son corps en était désormais couvert. Des coups, des égratignures, des cicatrices, elle n'en aurait pas eu plus si elle avait été boxeuse professionnelle. Elle passa ses mains sur ce corps décharné, caressant ses meurtrissures comme si elle les découvrait pour la première fois et se demanda depuis quand elle avait commencé à ressembler à ça. Henry l'avait-il vue dans cet état? Avait-il  vu son corps se transformer en moins que l'ombre de ce qu'elle avait été? Cela faisait-il partie des choses qu'il n'avait pas supporté ne pouvoir changer?

Avant de laisser son esprit s’engouffrer dans cet interstice où elle n'avait nulle envie de mettre les pieds elle se détourna et poussa la porte de la première cabine.

 

Alors que l'eau chaude de la douche coulait sur sa peau nue, emportant avec elle le plus gros des crasses qui la maculait, Casey, les yeux fermés, se sentait tiraillée entre les différents sentiments qui l'habitait. Elle ne voulait plus penser à ce qu'elle avait vu dans le miroir. Ni à Henry. Elle se concentra donc sur l'instant présent, installant entre elle et son passé un voile mental devant lui boucher la vue. Elle aurait aimé s'octroyer quelques instants pour profiter du bien-être que lui procurait ce luxe qu'elle n'avait plus connu depuis près d'une décennie mais elle ne se sentait pas à l'aise et elle ne faisait pas non plus confiance à cet étranger rencontré plus tôt dans les galeries. Elle ne pouvait s’empêcher de le mépriser aussi, garder un tel dédale pour lui seul alors que dehors les habitants lutaient pour leur survie la mettait hors d'elle.

Elle passa finalement très peu de temps sous l'eau, juste le temps de se décrasser, puis elle se sécha avec une serviette propre trouvée dans un des cassier et renfila ses vielles fripes, s'autorisant tout de même à rester pieds nus plutôt que de les rebander dans les restes de t-shirts.

Quand elle sortit du vestiaire elle trouva l'homme aux fourneaux. Il avait fait cuire les pommes de terre et une délicieuse odeur de sauce aux champignons tentait d’éclipser celle du bois brulé. Quand il l’aperçu il désigna vaguement le milieu de la pièce de sa cuillère en bois maculée de sauce.
- Je vous ai laissé des vêtements propres sur la table, si vous voulez.
- Inutile, rétorqua t-elle sans même un regard vers la dite table, les miens me conviennent très bien.
Il n'insista pas, se contentant d'un reniflement pour seule réponse.

Peu de temps après ils passèrent à table, et malgré la résolution de Casey d’à peine toucher au plat pour bien montrer à l'homme à quel point elle les méprisait lui et son égoïsme, elle se jeta sur son assiette et dévora le tout. Ça faisait des années qu'elle n'avait plus mangé de légumes frais, et encore moins agrémentés de sauce.

Au bout d'un moment l'homme brisa le silence qui s'était installé entre eux.
- Je vois que ma façon de vivre vous déplait. Elle haussa les épaules. Mais ne soyez pas si prompte à me juger. J'ai trouvé un petit coin délaissé de tous, je m'y suis installé et le maintiens en état, il n'y a rien de mal à cela.
- Vous gardez tout pour vous! s'emporta t-elle. Vous cultivez des légumes, avez l'eau courante, l’électricité! Dehors les gens n'ont rien!
- Et je fais cela tout seul. Et en sous sol, ce qui demande bien plus d'effort qu'à la surf-
- Sortez alors! Faites ça dehors! Pour tous au lieu de juste pour vot' pomme. L'homme la toisa sévèrement.
- J'ai essayé! J'ai défriché la terre, j'y ai planté des graines, j'ai entretenu ce petit jardin. Mais quand les autres survivants l'ont découvert ils ont tout pilé, tout saccagé... Des semaines de travail. il secoua la tête.
- Vous n'aviez qu'à partager!
Il abattit alors son poing sur la table.
- J'en avais l'intention!
Casey, était prête à riposter mais, curieuse, le laissa terminer.
- Je faisais un test. Je pensais étendre la culture s'il réussissait. Mais tes chers compatriotes ne m'en ont pas laissé l’occasion. C'est leur bêtise et leur égoïsme qui les a mené là où ils en sont aujourd'hui.
- Vous êtes entrain de dire que si on crève de faim à l’extérieur c'est de notre faute?
- Tout à fait.
- Vous vous foutez de moi?!
- Les rôdeurs, comme vous les appelez, ne s'en prenne pas aux cultures. Ni aux bâtiments, ni même aux animaux. Si le monde est en ruine aujourd'hui c'est parce que les survivants n'ont pas jugé nécessaire de se mettre à l'agriculture ou à l’élevage. Si tant de bâtiments sont en ruine c'est bien que quelqu'un a œuvré dans ce sens non? Si vous en êtes réduit à piler les plus faibles c'est parce que certains aiment ça, tout simplement.
L'homme jeta un œil sur la jeune femme enfin muette et dégoutée de devoir digérer cette douloureuse vérité, et ses yeux se plissèrent, teintés d'une sorte de regret .
- Malgré tout je ne pense pas que tu fasses partie de ceux là. Tout les survivants ne sont pas des monstres. Elle releva les yeux sur lui, confuse.
- Quoi?
- Tes bras sont couvert de bleus. Et ta démarche est celle de quelqu'un de meurtrit. Ensuite tu es arrivée seule, ces prédateurs ne se promènent jamais seuls, surtout pas dans un endroit réputé mortel.
Elle cligna des yeux plusieurs fois puis, d'un coup brusque, repoussa sa chaise et se redressa. Il lui présenta ses paumes en signe de non agression mais Casey restait sur ses gardes, prête à détaller si le besoin s'en faisait sentir.
- Je ne te veux aucun mal, je te fais juste part de ce que j'ai remarqué. Puis, sur le ton de la surprise il ajouta, Je t'ai tutoyée, j’espère que tu ne m'en veux pas. Tu me rappelle mon fils. Les nerfs à fleurs de peau, toujours prés à s'emporter pour un rien. Mais cette naïveté, cette gentillesse dans le regard, si tu es comme lui tu n'as jamais du prendre part à une agression, un vol, même dans cet ersatz de civilisation.

Casey ne comprenait pas où l'homme voulait en venir. Il n'était peut-être pas aussi mauvais qu'elle l'avait cru et ce qu'il disait n'était pas entièrement faux, beaucoup de survivants n'étaient que des petites frappes, elle en avait encore eu la preuve la veille.
Bien que toujours sur ses gardes elle se rassit alors et ils terminèrent leur repas en silence.

Avant d'aller se coucher l'homme lui expliqua être médecin, bien que n'ayant plus aucun document le prouvant, et lui proposa d'ausculter ses blessures. Aide qu'elle s'empressa bien sur de refuser. Preuve ou non elle ne faisait toujours pas plus confiance à l'homme en cet instant qu'un peu avant quand ils étaient attablés.
Il lui fournit néanmoins une mixture de sa composition qu'il lui conseilla d'appliquer généreusement sur ses contusions.


Je n'aime pas du tout cette partie de l'histoire et en plus je commence à sérieusement me lasser de tout ça. Néanmoins, comme je sais où je veux qu'elle aille je vais la finir, sans la bâcler parce que j'en suis incapable et, j’espère, en maximum trois épisodes, peut-être quatre. Mais ça dépendra fortement des thèmes donné par Sieu K. Celui d'aujourd'hui par exemple... N'est pas encore là! Je ne voyais pas comment rendre cette partie plus courte, résultat je n'ai pas su arriver au lendemain et au nouveau thème.
Enfin, au moins celui de la dernière fois est enfin abordé! C'était médecin, vous en l'aviez pas vu venir hein...

Quand au thème du jour de Sieu K (il en a plusieurs d'avance sur moi...) se sera : Cinq personnes qui auraient pu travailler au cirque Barnum. Bizarrement ça l'a inspiré pas mal.

Barnum by Vittaya C



Fin »