Tous les chemins mènent à Kob

26 mars 2015

Under the blue sky - Aki Aoi ( /!\ SPOIL /!\ Mais c'est pratiquement impossible de faire autrement)

under the blue skyQuatrième de couverture : Kôhei Takagi est un jeune homme venant d'une grande ville et qui est transféré au lycée d'un village portuaire situé sur une petite île. Il se lie rapidement d'amitié avec Yûta Hoshino, qui peu à peu commence à admirer Kôhei, son calme et sa maturité.
Un jour, Yûta surprend une jeune fille faisant une déclaration à Kôhei, qui lui répond qu'il aime déjà quelqu'un...

Ce que j'en ai pensé : Under the blue sky sort aujourd’hui et j'ai eu l'occasion de me le procurer en avant première au salon Made in Asia.
Je l'ai acheté sans rien en savoir (comme 80% des titres achetés sur le stand de Point Manga lors de cette édition en fait, mais que voulez vous, j'adore Point Manga, je ne pouvais tout simplement pas zapper leur stand juste parce que je n'attendais aucune de leurs sorties récentes). Je l'ai choisi simplement parce que j'ai aimé les couleurs pastels de sa couverture et l'homme-renard dessiné au dos (que j'avais pris pour un homme-loup soit dit en passant). Le résumé n’annonçait pas vraiment grand chose, je choisissais donc de l'ignorer (ouep, je suis comme ça, un peu aventureuse et tout, z'avez vu?).

Enfin, je l'avais feuilleté quand même et les traits semblaient fins, les personnages mignons. Puis il ne semblait pas remplit de scènes de sexe gratuites. Sur le coup ça m'a suffit.
Hm, oui, je dois me faire vieille mais les viols à répétition et les bites gratuites toutes les quatre pages, bien que ça n'ai jamais été vraiment mon truc, je ne le supporte désormais plus du tout. C'est vraiment trop demander un bon scénario? Une histoire qui reste logique, quitte à ce que ce soit uniquement dans son propre univers et pas dans le monde dit réel? A voir ce qui sort chaque mois on serait tenté de dire oui, hélas.
Mais soit, comme je l'ai dit ce titre n'est pas concerné par cela (si j'en parle c'est juste pour pouvoir caser bite gratuite, vous vous en doutez, hm. Ça fait quelques semaines que les recherches Google sont assez ennuyeuses pour tout vous dire).

Mais bon, revenons en à notre Under the blue sky. Si ce titre ne pèche pas par un manque de scénario en soutient des scènes hot il faut quand même reconnaitre que celui ci est bien faible.
On a droit à l'histoire de deux petits lycéens qui se rencontre, qui passe un peu de temps ensemble (sous le ciel bleu de l'été donc...), qui tombe amoureux et qui l'accepte. Voilà. C'est tout. Pas de tension, pas d'obstacle, pas de moment qui sert le cœur, pas d'histoire en fait.
C'est un peu comme le cinéma d'auteur contemplatif en somme, il y a probablement un public pour ça, sinon ça ne sortirait pas, mais personnellement j'apprécie qu'il se passe quelque chose dans les histoires que le lis. Là pour le coup ma propre vie est plus mouvementée que la leur, et je peux vous dire qu'elle est pourtant très très calme.

La seconde nouvelle nous présente deux amis d'école qui se retrouvent après 10 ans, l'un des deux marie son meilleur ami dont il est secrètement amoureux, l'autre est amoureux du premier. Ils ont eu une aventure sans lendemain il y a 10 ans et depuis, ben, il n'a jamais réussis à l'oublier. Donc aujourd'hui alors que son ex-sex-friend est tout malheureux parce qu'il vit un amour à sens unique l'autre décide de tout lui balancer, et en fait il fait bien vu que l'amoureux transi se dit qu'au fond ce ne serait peut-être pas si mal d'aimer ce larron là ou lieu de l'autre...

Oui, ça n'a aucun sens.
Ou alors le mec qu'il aimait depuis 20 ans ben en fait il ne l'aimait pas pour de vrai. Mais il aurait pu s'en rendre compte plus tôt au lieu de souffrir inutilement toutes ces années.

La suivante est du même acabit et la dernière, ah la dernière bordel, elle avait un si beau potentiel! L'univers était original, l'idée était tout simplement superbe, les personnages étaient presque crédibles, ou en tout cas il ne leur manquait pas grand chose, et pourtant... Rah non mais quel gâchis!
Quelques pages avant la fin, alors que les personnages se connaissent depuis quoi? L'équivalent de 15 jours? on a droit au même dialogue super cliché, super pas naturel, super bateau, super nul en fait, qu'on retrouve dans tout les mangas de ce type :

- Je t'aime!   
- Hein? Mais on se connait depuis 4 jours!
- Oui mais je t'aime!
- Mais t'as 15 ans de plus que moi! Et je suis toujours lycéen...
- Oui mais je t'aime!
- Mais...
- Oui mais je t'aime, putain!
- Aaah... OK.
- Je t'aime!
- Ouais, t'as raison en fait. Moi aussi je t'aime!
- Youpie! Viens, on s'embrasse et on vit heureux jusqu’à la fin de nos jours.
- Ouais, enfin jusqu'à dans 3 pages quoi.
- Ouais, jusqu'à la fin de nos jours je te dis.

 

Points forts :  Heu, les dessins sont jolis...
Points faibles : L'absence totale de scénario et tout ce qui en découle.
Nombres de tomes : 1

 

Posté par kobaitchi à 03:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


25 mars 2015

Fay Renoir t.1 - Marlène Chombart-Lemoine

fay renoirQuatrième de couverture : Fay est une jeune femme surprenante, polyhandicapée et épileptique. Ni son corps, ni son cerveau ne sont comparables aux nôtres. Ses crises de Haut-Mal mettent souvent sa vie entre parenthèses, creusant de larges ellipses dans son histoire. Raconter le mode « OFF » de son cerveau c’est décrire les folles Merveilles du pays d’Alice, c’est aussi instructif qu’une plongée au cœur de son propre subconscient, c’est la matière des rêves.

Au lycée qu’elle fréquente pour la première fois, tout lui est étranger. Tout ? Excepté peut-être, Luke, l’assistant en Arts dont la voix très particulière rappelle à Fay les intonations de celle qui l’encourage, chaque fois, à s’extirper des bras tentaculaires de son épilepsie… Quel est ce lien étrange ? Luke peut-il aimer une jeune femme handicapée, si jolie soit-elle ? En a-t-il le droit ? Dans sa famille britannique, bâtie suivant des principes ancestraux, rien n’est moins sûr.

Ce que j'en ai pensé : C'est dans l'espoir de lire des livres de cette qualité que je me suis inscrite dans le jury du prix de l'auto édition!

Au départ je ne suis pas trop portée histoires se passant à l'école et, à priori, n'étant pas concernée, pas non plus histoires dont les personnages principaux sont handicapés. Cela dit l'extrait proposé à la lecture ici à eu tôt fait de me convertir. Je l'ai trouvé drôle et très prometteur. En fait je n'ai pas lu le résumé, juste l'extrait, avant de classer ce livre parmi ceux que je voulais à tout prix lire.

Là où le récit marque un point énorme c'est dans le fait de traiter son héroïne handicapée comme n'importe quelle héroïne « normale ». Fay est en fauteuil ok, elle est épileptique ok, elle a des retards psychomoteur ok aussi. Mais elle est avant tout attachante, intelligente et drôle. C'est une ado presque comme les autres qui arrive à nous faire oublier sa différence tout en nous rendant plus tolérant.

L'histoire débute dans le bureau du principal, lors de la première journée de cours de Fay, 17 ans, polyhandicapée sujette aux crises d’épilepsies. On va la suivre plusieurs jours durant, faire la connaissance de sa famille, de ses profs et des élèves avec qui elle partagera désormais sa vie, ses jours étudiants. Jusqu'à ce mardi où elle va faire sa première crise en classe d'art pla. et où elle va découvrir qu'au fond de son esprit se cache un monde dont elle ignorait tout. Un monde qu'elle partage avec le bel assistant du prof d'art pla... Enfin, qu'elle pense partager avec celui ci n'est-ce pas? C'est impossible qu'il soit à la fois en classe, à l’empêcher de s'étouffer et dans son esprit à... passer du temps avec elle, si?

A partir de ce moment on va passer régulièrement du monde normal, celui de la vrai vie, au mode OFF, celui de son esprit, où elle est toujours elle même mais en mieux.
On veut rapidement en savoir plus sur ce mode OFF, sur ce qu'il contient, sur ce qui est vrai à l’intérieur de celui ci, mais aussi sur la vraie vie bien réelle. Le dilemme « rester dans le monde virtuel où je peux marcher et parler ou revenir dans le vrai monde et vivre pour de vrai mais en étant fort diminuée, tout cela en sachant que les sensations ont l'air vraies aussi dans l'OFF » est tout juste survolé mais c'est assez pour y faire réfléchir. Et même si ce n'est pas clairement dit ce que fait Fay sur la fin du livre prouve qu'elle y pense aussi bel et bien.
D'une certaine façon on pourrait presque faire le parallèle avec Matrix... Pour le coté double monde je veux dire, dont l'un est bien réel et l'autre, hm, un peu moins. Pas pour le coté élu, agent Smith, etc, of course. Mon parallèle est peut-être un peu bizarre en fait, je ne suis pas sur que vous deviez vraiment y prêter attention.

Le  seul semi point négatif que je retiens est l'abondance de discussions en anglais entre les personnages, Luke étant anglais et Fay bilingue.
Bon, personnellement je n'ai pas été vraiment dérangée par cela (preuve qu'il ne faut pas non plus avoir un Bac +5 en langue pour ne pas être largué). De plus je l'ai lu sur liseuse, en cas de doute un petit clic me donnait la définition du mot, avec un livre papier c'est déjà plus chiant (et long) d'être fixé (je ne sais pas chez vous mais ici depuis qu'on a internet les dicos ont un peu été remisés au Diable...). Mais pour quelqu'un ayant zéro notions d'anglais ça risque de poser quelques soucis.
Il n'aurait pas été inutile d'ajouter des annotations en bas de pages avec les traductions. C'est peut-être d'ailleurs le cas dans la version reliée ?

Points forts :  Le traitement de l'héroïne. L'humour omniprésent. La qualité de l'écriture. Le message transmit en sous titre.
Points faibles : Les parties en anglais. L'édition reliée contient visiblement des dessins, ce que la numérique n'a pas. Bouh
Nombres de tomes :  1 actellement, 2 en tout. Le deuxième est sur le point de sortir.
Page FB de Fay Renoir

 

23 mars 2015

Première commande Fantastic Vegan

La semaine passée j'ai reçu ma première commande Fantastic Vegan et comme certains d'entre vous m'ont dit que ça les intéressait d'en savoir un peu plus je vous fais ce petit article déballage.

Alors bon, je n'ai pas de photo du tout bien emballé (ça commence bien, tiens) dans la boite parce que je les ai faites (les photos) plusieurs jours après réception. J'essaierais de les faire à l'ouverture la prochaine fois mais là j'étais trop impatiente pour attendre. Comprenez moi aussi, j'attendais de passer cette commande depuis plusieurs mois!

Je ne l'ai pas remarqué au moment où je remplissais mon panier mais je n'ai absolument rien acheté de sucré, j'ai pourtant été faire un tour dans les chocolats de pâques mais rien ne m'a vraiment fait envie. C'est peut-être pas plus mal.

Alors, le gros point positif de cette commande c'est sans hésitation le fromage!
Déjà en tranche, de la marque Violife (2,89 € les 10 tranches). J'avais déjà eu l'occasion d'en acheter en Allemagne et il est juste parfait. Il fond au contact de la chaleur (en croque mr par ex) et à un gout très proche du fromage animal sans le gout écœurant du lait (ça, si vous en consommez régulièrement vous ne le goutez probablement pas. Je ne le goutais pas non plus avant mais maintenant je ne saurais plus boire un verre de lait, ça a un gout... gerbant. Soit mes papilles gustatives s’alignent sur mon éthique (soit dit en passant, si c'est le cas ça m'arrange, tout le monde n'a pas cette chance, j'en suis consciente) soit ça a toujours eu ce gout là mais à force d'en consommer on ne s'en rend plus compte).
Petit truc auquel j'ai pensé en découvrant l'emballage aussi, ce fromage est : Ok pour les vegans et végétariens, sans produits laitiers, sans lactose, sans soja, sans huile de palme, sans gluten... Les mauvaises langues vont dire qu'il ne contient probablement rien du tout, non?
Si je ne devais plus consommer qu'un seul produit de "substitut" ce serait celui là.

Quoique.... le fromage râpé se pose là aussi. Il a la texture, le gout, le visuel et pratiquement l'odeur du gruyère râpé. Bon, sur  la photo il est congelé, ce qui n'est pas très sexy, mais comme on a acheté un sachet de 500gr on a préféré le diviser pour ne pas risquer de le voir devenir mauvais si on prenait trop de temps à le manger. Celui ci est un peu cher par contre (5,99 € les 500gr) mais logiquement on en a pour un moment.

Le mix au seitan (4,09 €. Déjà ouvert sur la photo, ça donne pas méga envie comme ça, j'avoue) n'était pas trop mal mais je ne pense pas en recommander, surtout à ce prix. C'était pour tester. Il comprenait une saucisse à la paysanne, une escalope à la viennoise et trois mini saucisses aux herbes.

DSC_0044

On a aussi prit deux paquet de soy jerky (paquet du milieu, 2,85 €). Un viande de soja séchée façon bœuf au poivre et un viande de soja séchée façon poulet à la jamaïquaine. Honnêtement j'ai trouvé ça dégueulasse, surtout le premier. En plus j'ai été assez déçue de la gueule du produit. Je m'attendais à du jerky comme celui de l'emballage rouge (qui ne vient pas de cette commande, il est là pour la comparaison), donc à quelque chose de séché, mais ce n'est pas du tout à ça que ça ressemblait et le gout n'était pas du tout le même.
Par contre il ne s'agit que de mon avis, hm. Sieu K, lui, a trouvé ça bon et en rachètera probablement, comme quoi.

Les escalopes panées de tofu et seitan (3,05 €) se défendent bien, c'est pas impossible que j'en rachète à l'avenir même si elles ressemblent pas mal à celles que je trouve prés de chez moi.

DSC_0049

Les saucisses comme ça (les plus petites, 2,35 €), généralement, j'aime bien les manger crues en snack (comme des swan, quoi). Elles ne détrônent pas mes favorites, dont j'ai oublié la marque, mais ne sont pas mal quand même.  D'ailleurs elles sont meilleures cuites que ces dernières.
Les plus grandes (3,49 €) ont un gout très proche de la fricadelle une fois cuites à la friteuse.

J'ai aussi pris une plaquette de chewing-gum (1,65 €). Je n'en avais plus mâchouillé depuis aout/septembre 2014, depuis que je sais ce qu'il y a dedans en fait, vegan ou non. Mais en voyant ceux ci, qui ne contiennent ni aspartame ni autre saloperie j'ai eu envie d'en reprendre une fois. Pour finalement attraper mal au bide après 5 minutes de rumination. Donc en fait je crois que c'est bel et bien fini les chiclettes pour moi.

Un sachet de levure de bière maltée (3,75 €). Je n'ai pas encore fini le mien mais ça viendra et, de tête, celle ci est moins chère que celle que je trouve chez moi. Je m'en sert essentiellement pour faire du fromage mais ça a aussi d'autres utilités.

J'ai aussi pris des protéines de soja (3,20 € pour 500gr). Je ne sais pas encore ce que je vais en faire mais je trouverais bien. Puis c'était pas cher pour le gros paquet que c'est.

Les tranches chorizo végétal bio (2,30 €) sont, parait-il, assez proche en gout du chorizo de base (je n'ai aucune idée du gout que ça a normalement). C'est pas mauvais mais je pourrais vivre sans.

Et finalement le tofu fumé (2,35 €). Pas encore gouté mais je pense que c'est le même que celui qu'on avait acheté il y a une poignée de semaines. Et si c'est bien le cas le gout est identique (mais en mieux) à celui du lard. En mieux parce que je n'ai jamais été fan du lard, même avant, et que ça j'aime bien. Mais modérément, hein, une tranchette de temps en temps.

DSC_0041

Je pense qu'on a fait le tour là. Plusieurs paquets sont ouverts sur les photos, c'est pas super bandant, pardon. Les photos aussi sont dégueu, je tacherais de faire mieux la prochaine fois. Bon, par contre ce qui est pratique en faisant ce review après plus d'une semaine c'est que j'ai pratiquement tout gouté et que je peux vous donner mon avis.

En conclusion je suis plutôt contente de cette commande. la prochaine fois je testerais certainement Boutique Vegan ou Un Monde Vegan histoire de voir les différences.

Ce que j'ai aimé chez Fantastic Vegan c'est que tout leur produits sont sans huile de palme et sans ogm (en plus d'être vegan, of course).
Ce que je n'ai pas aimé c'est que les accumulateurs de froid (1 €) ne soient pas compris avec la boite isotherme. Déjà qu'il faut ajouter le prix de cette dernière (4,20€) aux frais de port (9€ dans mon cas), ça fait vite monter le prix.
Livré en 3 jours en Mondial Relay (de France à Belgique).
De nombreuses promos encore jusqu'à la fin du mois pour fêter leur premier anniversaire.

 

20 mars 2015

On se revoit dans 5 ans ? Le billet capsule-temps

Après la vidéo de Solange te parle, Détour par le futur, j'ai eu envie de faire un peu la même chose. Mais comme mon élément à moi c'est l'écrit et non la vidéo je vais plutôt le faire ici.

Le principe, pour ceux qui n'iront pas voir la vidéo, c'est de se poser toutes les questions auxquelles on pense là maintenant, qu'on aimerait poser à son moi de dans 5 ans et de revenir, dans 5 ans justement, pour y répondre.
Je ne sais pas si ça va beaucoup vous intéresser mais ça vous donnera peut-être envie de faire la même chose. Et si c'est le cas ne vous gênez surtout pas, au contraire, ce serait super sympa qu'on se retrouve tous dans 5 ans pour donner nos réponses.

D'ailleurs ça rejoint un peu un autre truc que j'ai entamé en janvier et dont je n'ai pas encore parlé... Allez, j'en parle la semaine prochaine sans faute.

Crédit : On Time - Anuchit Sundarakiti, Thailand

Quelle musique tu écoutes pour le moment?
Tu habites dans ta propre maison?
Tu as des gosses? Est ce que tu sais si t'es seulement capable d'en faire?
Touille est toujours là? Oui, elle doit toujours être là!
Et les chats?
T'as d'autres animaux? Un cochon? Je veux un cochon. Et un poney? T'as un poney?
T'as un boulot normal? Stp dis moi que non...
Et un boulot tout cours? T'en as un? Un bien, je veux dire.
C'est quoi la dernière chaine Youtube que t'as découverte? Youtube existe encore au moins?
T'es toujours vegan? T'es pas devenue frugi? Même pas un peu?
Et le potager, il produit beaucoup?
T'as essayé de battre l'eau des pois chiche en neige finalement?
Est-ce que t'as acheté un robot batteur? Si oui, tu le regrette pas?
Les filles sont devenues quelles genre d'ados?
Tu lis toujours des mangas?
T'as continué à dessiner?
Tu t'es améliorée? T'as un style ou c'est toujours nul?
Tu l'a sortit ton bouquin?
Et l’histoire de Casey, tu l'a enfin terminé? Est-ce qu'il y a plus de gens qui en attendaient la fin que le chapitre 4?
Tu es toujours avec Sieu K? J'imagine assez mal que tu répondes non ici.
Est-ce que tu alimente toujours ton blog?
Il est toujours aussi décousu?
Tu es heureuse?
Tu es retournée à Londres?
Tu penses toujours pouvoir y vivre un jour? Est-ce-que t'en as toujours envie?
Tes cheveux sont de quelles couleurs maintenant?
T'as finis par prendre des cours de tir à l'arc et de combat à l'épée?
T'as fait du JDR grandeur nature?
T'as kiffé?
Est-ce-que tu es belle?
T'as fini de maigrir? Putain, dis moi oui -_-
Tu les fais tes plus de 30 balais?
T'as appris à utiliser ton APN? Tu fais de jolies photos?
Tu commences toujours plein de trucs que tu ne finis jamais?
La toile avec les deux mecs elle est terminée?
Tu cuisines plus souvent?
Tu claques toujours trop de fric dans les conventions?
Est-ce-que tu t'es finalement cosplayée?
Tu pense quoi de ta vie d'il y a 5 ans?
T'as acheté un smartphone ou le vieux téléphone de Maguy fonctionne toujours?
T'as investi dans un casque sans fil?
T'as revu Vamps en concert?
T'as été à un autre concert?
Tu fais toujours de l'hypnose?
Combien de projets tu as en tête?
Combien sont au moins un peu en route?
C'est quoi l'image de ton calendrier de ce mois?
On trouve plus facilement des produits vegan, sans sucre raffiné et sans huile de palme dans les magasins?
Tu donnes du fric à une asso? T'as les moyens de le faire?
Tu donnes a des web créatifs?
Tu glandes toujours autant sur internet?
Est-ce-que t'as supprimé ton compte fakebook comme t'as souvent pensé le faire?
La saison 4 de Sherlock est sortie? T'attends la cinquième?
C'est quoi ta série fétiche du moment?
Y a un film que t'attends? 2020 est mieux que 2015 a ce niveau?
T'es parents sont toujours là? Ils vont bien?
T'as des amis IRL?
T'es devenue bilingue?
T'es tatouée?
Y a quoi dans ta PAL?
T'aurais voulu que la toi d'il y a 5 ans te demande quoi?
Les machines à voyager dans le temps existe? Bon, probablement pas mais on s'en approche au moins?
Et les voitures qui volent? Non? Pas même un overboard?
Mission Mars s'est bien passée? Les explorateurs y sont, là? Ils sont toujours en vie?
L'huile de coco, d'olive ou un de ces autres trucs naturels ont réussi à guérir le cancer?
Le correcteur d'orthographe te propose toujours guerrier ou lieu de guérir quand tu oublies l'accent sur le e?
On a éradiqué Ebola? Et le sida? Et le reste?
Les animaux sont considérés comme des êtres sensibles?
L'humanité en consomme t-elle moins?
Tu es devenue schizophrène? Ou psychopathe?
Est-ce-que tu arrives à jouer le jeu de la sociabilité? Tu es plus à l'aise avec les gens?
Tu t'es mise à mentir pour t’intégrer?
Tu as rencontré des gens comme toi?
Est-ce-qu'on a établi le contact avec une civilisation extraterrestre?
Tu as gravé ton rouleau à pâtisserie comme tu voulais le faire? (tu l'as acheté aujourd'hui pour info, félicitations, ça fait 5 ans qu'il attend dans un tiroir d'être customisé!)
Tu as trouvé (et acheté) une figurine Fight Girl?
Tu as trouvé le mug parfait?
Tu ne bois toujours pas de café? Ni de thé?
Elles sont comment tes chaussures?
Tu fantasmes sur quelles personnalités?
Stephen King est toujours en vie?
Ses nouveaux bouquins sont mieux que les derniers?
T'as repris des cours de quelque chose?
Tu oses chanter autrement que toute seule?
Le gouvernement s'est cassé la gueule ou ils a tué des millions de personnes?
Des têtes sont tombées?
La troisième guerre mondiale a débuté?
T'as fuis ou t'es sur le front?
T'as un meilleur PC?
T'y a transféré ce qu'il y avait sur l'ancien ou s'est sur une clef posée à coté de celle qui contient ce qu'il y avait sur celui d'encore avant et que t'as jamais lue?
T'évites toujours certains sujets sur le blog?
Est-ce-que tu crois que ta famille le lit vraiment?
Tu fais moins de fautes à l'écrit?
Tu as toujours peur de ce que tu sais ou t'as accepté d'écouter ce que ton esprit avait à te dire à ce sujet?
D'ailleurs ça t'arrive toujours d'en voir plein quand tu fermes les yeux?
C'est quoi ton t-shirt préféré?
Tu te maquilles? Genre pour cacher la misère? T'es plus toute jeune aussi.

Bon, c'est dur de s’arrêter mais je crois qu'il y en a déjà pas mal comme ça.  
Je m'autoriserais peut-être à en rajouter 5 l'année prochaine mais d'ici là on ferme et on attend 2020 pour les réponses.
Certaines questions peuvent sembler connes, 5 ans ce n'est pas 50 non plus, même si ce serait inintéressant d'y répondre dans 50 ans aussi, mais bon, rien ne dit que je serais encore là à ce moment là, et vous non plus d'ailleurs. Et puis il peut se passer beaucoup de choses en 5 ans donc voilà, je tente comme ça.

Comme je l'ai dis n'hésitez pas à faire pareil de votre coté. Et pour ceux qui n'ont nul part où poster je vous propose un petit espace de sauvegarde sur mon blog si vous voulez, avec mes questions. La balle est dans votre camp.

17 mars 2015

Les chants de la mort - Nicole Gonthier

Les chants de la mortQuatrième de couverture : Automne 1482. Sur la piste d'un tueur en série qui émascule ses victimes, le prévôt Arthaud de Varey doit mener l'enquête dans les bordels lyonnais les plus sordides où les moeurs pédophiles trouvent satisfaction aux dépens de garçons prostitués. Le diable aurait-il pris possession de la cité ? La peste qui sévit, la famine qui accable les petites gens, les exigences tyranniques du roi de France Louis XI - vieillissant et malade -, les transgressions et les malversations des plus éminents citoyens, le mépris des interdits, tout démontre une décadence générale. A l'écart de ces misères, l'école cathédrale, où les enfants de choeur apprennent l'art du chant liturgique, n'est pourtant pas épargnée par la corruption. Monde clos et secret au sein duquel s'imposent les personnalités attachantes de deux jeunes choristes, Tristan et Arnaud, elle renferme la solution de l'énigme et fournit au prévôt la clef de ces meurtres à répétition. Lorsque la vérité éclate, nul ne peut éviter qu'elle ait les couleurs de la tragédie et du sacrifice.

Ce que j'en ai pensé : Au vu du résumé je m'attendais à une histoire particulièrement  noire et dérangeante, au lieu de ça j'ai découvert un roman historique vibrant, sonnant vrai et aux personnages attachants et réalistes.

L'histoire nous emmène dans le Lyon de 1482, en plein Moyen Age. L'écriture est agréable et fluide, grâce à ça on a aucun mal à se représenter la vie des gens à cette époque, l'état des rues comme des maisons. Tout sonne juste et c'est revigorant, attirant. Très vite on s'attache aux personnages principaux, le prévôt est un honnête homme et si au début on se demande un peu pourquoi il cherche tant à retrouver son assassin alors que celui ci a débarrassé la ville d'une pourriture on se rend vite compte qu'effectivement ce tueur est dangereux, et pas seulement pour les hommes mauvais, et qu'il vaudrait mieux l’attraper au plus vite. Arnaud est mon personnage préféré, on se doute rapidement de ce qu'est son secret, ou l'un de ses secrets, et ça ne le rend que plus attachant encore. Même Tristan qui me parut d'abord trop hautain et égocentrique a finalement vite su se faire aimer.
Les personnages sont fidèles à eux mêmes, ils sont logiques et humains, ce qui permet de les aimer et les accepter même avec leurs défauts. C'est une chose que j'ai beaucoup aimée dans ce livre, aucun d'eux n'est parfait, on peut croire à leurs histoires, à leurs vies, à leurs existences même en grande partie grâce à ça.
J'ai malgré tout regretté que les rares personnages féminins soient soit faibles, soit malfaisants. Éliette apparait comme une petite chose fragile pendant la majorité du récit alors que la vie qu'elle a eu, en ce temps là peut-être plus encore qu'en un autre, aurait du la durcir ou du moins l’empêcher de frémir et se blottir dans les bras de son fiancé à la vue d'un personnage dont je ne peux pas dire grand chose au risque de spoiler.
C'est le seul point négatif sur lequel j'ai vraiment accroché.

La fin par contre laisse un gout amère en bouche, en même temps comment aurait-il pu en être autrement, l'histoire se déroulant en plein Moyen-Age et en partie dans un cloitre, il aurait été difficile d'avoir une parfaite happy end.

Avant de conclure je tiens à remercier les éditions Pygmalion et Babelio pour m'avoir permit de découvrir ce titre que je considère d'ores et déjà comme un coup de cœur de cette année.

Points forts : L'auteur est historienne, ce qui lui permet de nous faire une description très crédible de ce que devait être Lyon à l'époque du récit. Les personnages masculin auxquels on croit  et à qui l'on peut s'identifier.
Points faibles : Les personnages féminins.
Nombres de tomes :  1. En fait il s'agit de la quatrième enquête du prévôt Arthaud de Varey mais elle peut-être sans problème lue sans avoir connaissance des précédentes (ce fut mon cas).



16 mars 2015

Made in Asia 7/ Créativa - Mes achats (dont le trop super génial que vous devez absolument voir)

Je vous ai un peu mis la bave à la babine hier soir sur fb alors aujourd'hui je me suis dépêchée de vous faire cet article "regardez comment j'ai dépensé mon fric à MIA".

C'était une édition sympa où j'ai su rester raisonnable (à peu près, quoi...).
Encore une fois j'aurais voulu acheter plus de dessins personnalisés mais ça aurait fait juste un peu égocentrique de revenir avec 10 dessins de ma tête, non?

Enfin, voilà ce pour quoi j'ai (enfin, nous avons) craqué :

DSC_0026

Et pour que ce soit plus clair qu'une simple énumération je vous ai fait la liste directement sur la photo.

DSC_0026b

Les bouquins en plus gros plan.
Trois tomes qu'on attendait (au moins l'un de nous) (Magdala, Ad Astra et Jésus et Bouddha)
Deux que je pensais acheter depuis plus ou moins longtemps (Globule et Secret Love)
La suite d'un manga acheté il y a super longtemps et que j'ai relu il y a une poignée de jours justement (Conan).
Et des découvertes pour tout le reste.
+ la mini Miku toute choute

DSC_0028

Et enfin le truc le plus génial du salon.
Je vous ai dit que je ne m'étais pas faite tirer le portrait, pas vrai? Même si ce n'était pas l'envie qui m'en manquait en passant devant certains stands.
Seulement à un moment je suis passée devant celui de Hecate Hell. Elle était en train de dessiner un petit poney et autour d'elle étaient dispersés quelques dessins de loups et autre animaux trop trop classe. Aussitôt mon coeur a bondi et s'est écrié que ce serait trop bien d'avoir un dessin comme ça de Touille. Et comme, heureusement, on a toujours des photos d'elle sur nous (dans le portefeuille à défaut du smartphone, oui, comme des petits vieux) j'ai sauté sur l'occasion.
Et le résultat n'est autre que cet adorable dessin. Hecate si tu passes un jour par ici, encore une fois;  Merci.

DSC_0006

Y a plus qu'à lui trouver un cadre et l'accrocher.
Aussi, comme cette année on était pas suivit par deux canards boiteux (bon elles étaient là quand même mais pas collée à nos basques comme l'an passé) on a pu se faire tout le salon (presque deux fois même) et quand même se ménager un peu de temps pour Créativa.
Le fait d'y avoir été dimanche (+/- 15 000 visiteurs) au lieu de samedi (à peu près le double) à du jouer pas mal aussi en fait (cette info peut paraître inutile mais elle me sera utile l'année prochaine quand je ne me rappellerais plus quel jour il faut éviter à tout prix...).
Enfin, Créativa donc. Je dois admettre ne pas y avoir vu grand chose qui m'interessait (ou alors à prix d'or), je n'ai donc finalement acheté que ces six rubans plutôt prometteurs. A 1€ le mètre je m'en serais voulue de ne pas les prendre.

DSC_0038

Et à par ça ben, rien, sauf peut-être que l'expo de patchwork m'a mise sur le cul (putain, je deviens vraiment vieille là...).

05 mars 2015

Saurez vous les associer? - Les réponses et les gagnantes

Suite de ce message.

Je crois qu'il est temps de clôturer ce jeux, qui a eu un succès, disons, mitigé...
Enfin, comme vous avez été trois à répondre et qu'il y avait 3 lots en jeu ça veut dire que tout le monde à gagné! Ca fait quand même une chouette bonne nouvelle!
Par contre le principe reste le même, vous ne saurez ce que vous avez gagné que quand vous le recevrez.

Après un comptage méticuleux il semblerait que l'ordre soit celui ci : C'est Flo qui a accumulé le plus de points (4), suivie de près par Luna (3) et puis de Chris (2). Flo, j'attends donc que tu me dise quelle boite tu choisis entre la 1, 2 et 3. Ensuite Luna choisira parmi les deux restantes et Chris aura la dernière.

101391616Je rappelle les lots :

  • Un lot de 8 cartes Pin-up 40-45 (pas d'époque, hélas)
  • Une trousse panda toute douce
  • Un bic grenouille

Je ferais même partir ça la semaine prochaine si vous me répondez vite.

 

Et puis quand même je vais vous donner les bonnes réponses. Vous allez voir certaines n'étaient pas compliquées, d'autres par contre peut-être un peu plus.

Mx Avatars legende
(Clic droit --> Ouvrir dans un nouvel onglet, si c'est trop petit pour lire confortablement.)

Ça vous semble plus évident maintenant?
Certains, comme la journée de la plomberie étaient un peu vicieux (mais je trouvais ça assez amusant qu'il y aie une journée spéciale pour ça) mais l'Earth Hour, la journée de l'homme, du calin ou le Ragnarök il me semble qu'on en a pas mal parlé, non?

Enfin, quoi qu'il en soit bravo (et merci) à celles qui ont tenté leur chance, et qui ont gagné.
J'attends vos choix au plus vite.

Posté par kobaitchi à 16:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mars 2015

J'ai lu quoi en février? 1 Mois -> 1000 pages (Février 2015)

Romans :
Contes Urbains (272p) : J'étais heureuse de commencer ma lecture, car dés les premières pages j'ai ressenti un style relativement assuré. L'écriture était fluide et agréable et bien que les premiers thèmes ne me passionnaient pas franchement au moins n’était-ce pas désagréable à lire.
Hélas, mon intérêt s'est tari au fil des nouvelles, à l’exception de l'une ou l'autre, et, pire encore, le style à peu à peu disparu, tout comme les histoires, pour laisser place à plusieurs petites réflexions sur la vie, la mort, la souffrance. Une ou deux ça aurait passé mais la quasi totalité de la seconde moitié du livre n'est composée que de ça. Ça donne l'impression d'un auteur terrifié par la mort, par la disparition de son âme et qui écrit encore et encore dessus, qui tente de détruire ses craintes, de les exorciser en s'auto-persuadant que la mort n'est pas la mort, que ce n'est pas grave, qu'il y a autre chose après, etc. Ce n'est pas mal en soi, on a tous nos peurs, mais ça n'a, à mon avis, rien à faire dans un recueil traitant prétendument de « contes urbains ».
Ne pas s'oublier (26p) : Je vois clairement l’intérêt de l'écriture dans le traitement d'un état dépressif, je suis même persuadée que c'est une excellente chose à faire et que ça peut beaucoup aider par contre je ne comprends pas le choix de partager ces écrits. Ils sont certes important pour l'auteure et ses proches, et c'est tout naturel, mais, sincèrement, le reste du monde risque de ne pas en avoir grand chose à faire.
Même en faisant un effort je n'ai pas pu ressentir de sympathie ou d'attachement envers ce personnage/cette personne. L'immersion dans la tête, dans le cœur du personnage/narrateur aurait du être beaucoup plus forte.
Au lieu de ça c'est relativement plat du début à la fin, en fait on ne sait même pas si elle est guérie à la fin ou non. Il n'y a aucune évolution du personnage, ou alors on ne le ressent pas, elle dit qu'elle ne va pas bien mais rien n'appuie ce propos. Ensuite vient la complicité avec le psy mais encore une fois rien dans l'écriture ne nous indique que ça va mieux. On devrait ressentir les montagnes russes de ses sentiments, de ses émotions, de sa perception à fleur de peau mais c'est à peine si on a droit à un petit tour dans un train touristique roulant à 20 km/h.

Mangas :
L'attaque des Titans  t 4 à 11 (1536p) : Bon, comme je me suis fais l’intégrale actuellement disponible en moins de 2 mois (merci petite chieuse qui ne lira jamais ce message mais qui m'a tout prêté) c'est très difficile d'en parler sans spoiler. Donc je vais essayer d'être très très générale. L'histoire devient de plus en plus intéressante et prenante à mesure qu'elle avance, les dessins s'améliorent, et pour ceux qui, comme moi, trouvait débile et illogique le fait que personne n'ai vu le titan colossal arriver sur le mur, rassurez vous : On vous expliquera tout! Et ça c'est bien. Même si ça soulève encore plus de questions... Mais au moins l'histoire ne s'enlise pas, au contraire, et ça promet le meilleur pour la suite.
Vampire Knight, t 18 et 19 (384p) : Pas mécontente de voir enfin arriver la fin de ce manga. Ces deux derniers tomes sont du même acabit que les précédents : fouillis et décevants. Les explications aux actes de Kaname sont ridicules, la personnalité de Zéro n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était jusque là, même son regard à changé, c'est devenu un gentil toutou qui cherche des câlins alors que jusque là c'était un emmerdeur, certes, mais au moins un emmerdeur entier et constant. Et que dire des dernières pages qui sont d'un classique... Heureusement que je n'attendais rien de cette série parce que j'aurais été bien amère. Bon, les dessins sont jolis, c'est vrai, mais ça ne fait hélas pas tout. Et au bout de ce 19eme tome je suis toujours incapable de différencier les personnages secondaires à quelques exceptions prêt, genre le directeur qui a le bon sens de ne pas avoir la même coiffure que tout le monde ou la fille vampire qui à le mérite d'être la seule de son sexe à avoir un chouilla d'importance, ce qui me permet de la différencier de ces petits camarades.
Le monde de Wanwan t3 (126p) : C'est toujours aussi mignon, quoiqu'un poil moins drôle que les deux premiers peut-être.
The Sherlock Holmes Story T1 et 2 (448) : Un gros coup de cœur pour cette série qui s'est hélas arrêtée en plein milieu vu qu'éditée par une maison d’édition qui a mis la clef sous la porte, encore, comme la grosse majorité des maisons d’édition publiant des manhwas. Il faudrait vraiment qu'une grosse maison s'attaque à la BD coréenne parce qu’il semble de plus en plus évident que les petites n'ont pas les épaules suffisamment solides pour gérer et la publication régulière et de bonnes grosses campagnes de pub qui permettrait au publique de s'ouvrir à ces nouvelles séries.
Au sujet de la BD en elle même ; c'est un titre très drôle, les caractères des protagonistes sont assez fidèles au canon quoi qu'un peu adapté malgré tout. Moi je suis conquise et n'ai dorénavant plus qu'à me lamenter sur le fait qu'ils ne resteront que tout les deux sur mon étagère, j'aimerais tant voir leurs petits frères.
Aussi, j'ai lu que certaines personnes n'avaient pas trop aimé les dessins, les trouvant trop simple, trop raides ou trop épurés, je m'attendais donc à un manhwa très basique au graphisme incertain (vous remarquerez que ça ne m'a pas empêché de le commander malgré tout) et j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que ce n'était pas du tout le cas. Bon, maintenant c'est vrai que je suis depuis longtemps familiarisée au style coréen qui s'éloigne quand même en de nombreux points du japonais mais sincèrement les dessins ne m'ont pas semblé souffrir de défauts tels qu'ils mettraient en péril la qualité générale du titre.
Ten Count t 2 (192p) : Très, mais vraiment très surprise de la tournure des évènements dans ce tome 2! Autant le premier m'avait littéralement conquise autant celui ci me laisse beaucoup plus mitigée. Les personnages sonnaient très vrai dans le tome 1 mais dans celui ci l'auteur a l'air d'avoir un peu tout envoyé en l'air. Mon perso ne supporte pas qu'on le touche? Bah son psy va le faire quand même, parce que bon, faut bien qu'il avance, puis il va le violer aussi, parce que pourquoi s’arrêter en si bon chemin, et même qu'il va aimer ça, tiens, c'est pas comme s'il existait des contacts plus intimes et violent que ça, ça ne devrait nullement déranger une personne qui a peur des germes...
Non, franchement je suis un peu déçue de ce tome 2, Rihito Takarai ne nous a pas habitué à ça, ses persos sont toujours sincères, touchants, justes... Les scènes de cul sont même généralement absentes de ses mangas, là je ne sais pas ce qui lui a pris.
A silent voice t 1 (208p) : Un premier tome bien mené, une histoire originale et des héros touchants qui apprennent la vie à leurs dépends. Par contre tout semble avoir été dit dans ce tome, je me demande de quoi vont pouvoir parlé les suivants.

BDs :
La BD est Charlie (176p) :  Pas très drôle. Ni satirique. Je m'attendais à mieux de la part d'un hommage à Charlie Hebdo
Mind (50p) : un web comic vraiment sympa (disponible en intégralité et gratuitement ici, ce serait dommage de passer à coté). Le trait n'est pas toujours hyper assuré mais l'ensemble se tient et à beaucoup de gueule. Certaines planches sont même à couper le souffle. Et l'histoire... Ben, l'histoire démarre super bien! Je suis frustrée de devoir attendre la suite, 50 pages c'est trop court.
Un projet Ulule a aussi vu le jour pour permettre de l'acheter en version papier. Il reste 5 jours pour participer au moment ou cet article est publié (moi j'ai déjà réservé le mien ^^)

En cours :
Sherlock Holmes l’intégrale (300p, peut-être) : C'est assez dur de dire combien de pages j'ai lues étant donné que j'ai zappé pas mal de nouvelles que j'avais déjà lues. Et je ne ferais pas de commentaire de plus que celui que j'ai fais sur FB il y a une poignée de jours et qui résume mon amour pour le détective et son biographe:

- M'accompagnerez-vous cette nuit?
- Quand vous voudrez, où vous voudrez.
(La maison vide)

Un brouillard gris tourbillonna devant mes yeux, et, quand il se dissipa, je m'aperçus que mon col était déboutonné ; j'avais encore sur les lèvres un vague arrière-goût de cognac. Holmes était penché au-dessus de mon fauteuil, un flacon dans la main.
- Mon cher Watson ! me dit la voix dont je me souvenais si bien, je vous dois mille excuses. Je ne pensais pas que vous étiez aussi sensible.
(La maison vide)

Allons, allons, mon vieux, qu'il en soit comme vous le voulez ! Nous avons partagé la même chambre pendant des années et ce serait amusant si nous finissions pas partager la même cellule.
(Charles Auguste Milverton)

Holmes glissa sa main dans la mienne et me la serra d'une façon rassurante, comme pour me dire que la situation ne le dépassait pas et qu'il n'était pas inquiet.
(Charles Auguste Milverton)

Osez encore dire après ça que ce n'est que moi qui me fais des films.

Nombre de pages lues : 3718.
J'avais tablé sur 2000 je crois, c'est donc un chalenge réussi!
Je repars sur 3000 en mars.

fevrier lecture

Pour nous rejoindre pour le prochain 1 Mois --> 1000 pages c'est par ici (clic).

27 février 2015

Arbre Kobéalogique

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mariage de mes parents.
Oui, bon, ça doit vous intéresser au moins autant que la couleur des chaussettes que je porte aujourd'hui mais pour l'occasion j'ai choisis de dessiner leur petite famille au complet histoire de leur offrir un arbre généalogique un peu différent de ceux que l'on voit d'habitude.

Mes parents

J'ai fermé tous les yeux par facilité (bouuuuh) et parce que je trouvais que ça rendait trop bien sur les dessins de Chou à la Clem dont je me suis honteusement inspirée (sauf que les siens ils sont carrément plus classe).

Mon frère et ma belle soeur

Leurs filles laura

alex micha

Ils ont été fait il y a environs 15 jours, ce qui explique qu'ils sont un peu moins bien que ceux que j'ai posté hier (oui, bon, c'est pas flagrant non plus, ceux d'hier méritant aussi nombres d'améliorations) et que la pose des couples est moins bien.

J'ai de plus en plus envie de dessiner sur PC quand je regarde le travail des autres, surtout pour la colo en fait, mais à chaque fois que j'essaie c'est tout pas beau, ça motive pas, donc je reste avec mes aquarelles et mes photos pourries en guise de scan...

Mon autre frère et mon autre belle soeur

Leurs fils robin

jules

Enfin, j'espère que les gens représentés se reconnaîtront et apprécieront.
Et si ce n'est pas le cas ce n'est pas grave, je ne les dessinerais juste plus quand je me serais améliorée ;)

Qui voulait voir Sieu K? 

Touille Zwart
Pour le fun j'ai aussi ajouté à l'arbre le lapin de ma nièce...
Ce qui fait déjà de mes parents des arrières grands parents... Ouch!

N'oubliez pas que vous pouvez me laisser en commentaires des idées de personnages à dessiner, je les ajouterais à ceux que j'ai personnellement envie de faire et, avec un peu de chance (et de motivation), je les réaliserais un jour.

26 février 2015

Petits fanarts ou quand je réapprends à dessiner.

La semaine dernière, près avoir vu Souvenirs de Marnie, j'ai eu envie d'en faire un petit fanart.
Rien de vraiment compliqué, un tout petit dessin de rien du tout.

Anna Marnie

Par contre j'ai trouvé ça tellement cool à faire que j'ai dessiné quelques couples de plus sur le même modèle. Parce que cette pose elle est juste parfaite pour dessiner des couples!

Dean Castiel

Mais c'est pas tout ça, vous les reconnaissez? Tous?

Xena Gabrielle

Bon, par contre c'est loin d'être aussi bien que je l'aimerais.
Donc, j'ai besoin de m'entrainer! Alors si vous avez des idées de couples (officiels ou non) laissez les en commentaires, si je sais de qui il s'agit je verrais à les faire. En fait c'est pas obligé que ce soit des couples, hein, c'est juste que s'ils sont deux je les ferais probablement dos à dos comme ça, parce que, ben, heu, parce que j'aime bien.

Sherlock John
Mais pourquoi ils sont aussi pas beaux, eux? C'est pas la première fois que je les dessine et ils sont toujours ratés...



Fin »